Octobre 2007 : Deux articles à propos de notre concert du 13 octobre donné à Meteren au profit de Ligue contre le cancer :

La Voix du Nord du 17 octobre 2007

La voix du Nord - 17 oct 2007

L'indicateur

L'indicateur - octobre 2007

Décembre 2006
La Voix du Nord - assemblée génér'ale des Guitares de l'espoir

Un article de La Voix du Nord sur l'association Charles, au profit de laquelle sera donné le concert du 28 avril 2007

News ! (14 mars 2007 )

Nous avons reçu ce courriel d'Isabelle Thieffry qui nous fait un compte rendu du traitement deBiofeedback que Charles a suibvi à Miami

La Voix du Nord - Association Charles
Juin 2006

La Voix du Nord - Juin 2006

La Voix Du Nord 23/06/2005

Choisir l'Espoir


L’Indicateur - 28 janvier 2005
Un geste pour les enfants malades
cliquez ici pour lire l'article


La Voix du Nord – mercredi 31 mars 2004

Après le concert des Guitares pour la Vie
du 28 décembre dernier,

Un don à l’association des hémophiles

Paul Blondel, maire d'Hazebrouck ,
Christian Henry représentant l'AFH
dans le Nord & Dominique Verlyck

Le concert organisé en un temps record par la toute jeune association Guitares pour la vie, le 28 décembre, avait été une très agréable surprise couronnée de succès avec près de six cents spectateurs.
Conformément à leur engagement, les organisateurs, que préside Dominique Verlyck, ont remis les trois quarts des bénéfices du concert à l’Association française des hémophiles (AFH). Christian Henry, représentant l’AFH dans le Nord - Pas-de-Calais s’est ainsi vu remettre un chèque de 3 000 € lors d’une réception organisée samedi en fin de journée dans les locaux de La Taverne, Grand-place.
Ce fut aussi l’occasion d’apprendre quels étaient maintenant les projets de Guitares pour la vie, qui n’entend pas s’endormir sur ses lauriers. Un concert intimiste sera organisé le 12 juin dans la salle Marguerite-Yourcenar à Bailleul. On y entendra Antoine Payen et François Sciortino, dont la prestation avait été fort appréciée et jugée trop courte en décembre, tout comme celle des Super Klippers de Dunkerque qui se produiront en première partie.
L’association organisera à nouveau un grand concert l’an prochain. Il est question du 3 avril 2005 à Espace Flandre avec des artistes de renommée internationale comme le Belge Jacques Stotzem et le Japonais Isato Nakagawa dont ce sera la première prestation en France, plus des artistes locaux.
L’objectif sera de varier les styles en proposant ensuite un concert à thème avec une affiche internationale chaque année. Et toujours au profit d’une association à but humanitaire et médicale pour aider à soulager des souffrances. En remerciant tous ceux qui avaient aidé à l’organisation du premier concert, Dominique Verlyck en a profité pour lancer déjà un appel aux mécènes. Paul Blondel, maire, a quant à lui félicité Guitares pour la vie pour cette « idée géniale et généreuse » qui avait permis de « partager du bonheur » autour de Noël.


L’Indicateur - Vendredi 2 janvier 2004

GUITARES POWER - l’Espace Flandre à Hazebrouck affichait complet
PARI REUSSI POUR L’ASSOCIATION
" DES GUITARES POUR LA VIE "

Devant un Espace Flandre bondé, ils étaient tous là, les rois de la guitare, venus comme promis des Etats-Unis pour jouer au profit de la lutte contre l’hémophilie. Sur scène, Dominique Verlyck, l’organisateur, et Casey Morris, fondateur de l’équivalent américain " Guitars For Life " ont animé un show de cinq heures, oui, cinq heures. Un festival international sans précédent en France. Les festivités ont débuté avec les Superklippers, groupe dunkerquois qui interpréta Brassens, des airs irlandais, et leur maître à tous Marcel Dadi. Vint ensuite Régis Yagoubi, président de Douai Fingerstyle Guitare. Chaque année, il organise un festival reconnu. Après Blue River, l’une de ses compositions, il se lança dans un pot-pourri des grands airs des Beatles. Après un passage éclair de Paul Blondel, maire d’Hazebrouck, qui dit bravo et merci à tout le monde, la première partie se poursuivit avec François Sciortino et Davide, président de la version italienne de " Guitares Pour la Vie ". Bourrée, danse, ballade, tous ces types sont vraiment nés avec une guitare dans la main.

L’entracte sonna l’heure de la tombola : Guillaume Sanders de Téteghem et Bernard Cornu de La Chapelle d’Armentières remportèrent les deux magnifiques guitares mises en jeu. Le temps d’une bière et d’un sandwich, d’un regard vers les stands de disques et de luthiers, le spectacle reprenait avec une deuxième partie consacrée au stars d’outre atlantique. L’heure des grandes pointures, des morceaux joués à un rythme d’enfer, des doigts qui cavalent et frappent les cordes. Si Thom Bresh occupa la scène jusqu’à plus soif, fascinant d’aisance, le public alla de surprise en surprise avant cela : Brooks Robertson a quatorze ans et ne joue que depuis deux années. C’est Buster B. Jones qui l’initia alors qu’il était malade. Aujourd’hui, le maître et l’élève rivalisent ensemble avec malice. L’apparition de Lisa Carver, guitariste très célèbre à Nashville, bête de scène, cloua chacun dans son fauteuil. Du punch pour gratter, de la félinité pour chanter. On n’a qu’une envie : se procurer ses disques.

" Des Guitares Pour la Vie " reversera les bénéfices de ce concert exceptionnel à diverses associations dont l’AFH. La soirée a aussi permis d’offrir un ordinateur à un jeune garçon de la région qui, frappé par l’hémophilie, peine dans ces études. Cet événement qui a réuni des gens de tous pays, grâce à la magie de la générosité (et d’Internet), laisse augurer d’un bel avenir pour l’association de Dominique Verlyck et de ces complices !


La Voix du Nord – mardi 30 décembre 2003

GUITARES POUR LA VIE : " TERRIFIC "
Leur concert exceptionnel a réuni six cents spectateurs dimanche à Espace Flandre. Il a duré cinq heures !
Et Mathieu, jeune hémophile aura son ordinateur

Les américains diraient " Terrific ". En français, formidable paraît bien faible pour qualifier le succès du concert de Guitares Pour la Vie, association née en début d’année à Hazebrouck. Elle a frappé un grand coup pour sa première manifestation organisée avec l’aide de sa grande sœur américaine Guitars For Life. Cette rencontre autour du langage universel de la musique et du cœur a réuni pas moins de six cents spectateurs dimanche à Espace Flandre. Le concert devait durer trois heures et demie mais ce fut cinq. Le temps semblait arrêté au fil des surprises comme un duo improvisé magistral de l’italien Davide et du français (d’origine transalpine) François Sciortino.

Les dunkerquois des Superklippers ; les américains Buster B Jones (Machine Gun, l’homme qui joue plus vite que son ombre) et son protégé prodige de 14 ans Brooks Robertson, l’inénarrable Thom Bresh et sa " chérie " (en français dans le texte) Lisa Carver ; l’italien Davide et sa compagne Anita (étonnante dans son numéro de " femme chorale " à plusieurs voix en direct avec un " sampler ") ; les français Régis Yagoubi, François Sciortino et Antoine Payen … Ils étaient tous venus pour soutenir l’association française des Hémophiles au profit de laquelle ce concert était organisé. Ils ont véritablement joué et non " travaillé " de la guitare, sans bouder leur plaisir ni celui des spectateurs qui les ont ovationnés debout à plusieurs reprises.

Dominique Verlyck, président de " Guitares Pour la Vie ", ses amis et leur parrain américain, l’incroyable Casey Morris, ont réussi leur pari fou. Et le jeune Mathieu, hémophile, aura son ordinateur qui lui permettra de continuer à étudier quand sa maladie le retient loin de l’école.

C’est Noël !

Christian Taffin.