BAILLEUL - 12/06/2004
Concert Des Guitares Pour La Vie


Arrivé peu avant midi ce samedi 12 juin 2004, je découvre la salle Marguerite Yourcenar située dans le centre ville de Bailleul, juste derrière l'Hôtel de Ville. C'est une très jolie salle, toute en brique rouge et dont l'architecture rappelle qu'il s'agissait autrefois d'un lieu de culte.

Là je retrouve les amis que je n'avais plus croisés depuis plusieurs mois : Bruno Servat, Luc et Byron Louvet, Dominique Verlyck et tous ceux de "Guitares Pour La Vie" qui interrompent les tâches en cours quelques instants pour venir me saluer. L'ambiance est à la bonne humeur, pas de stress, pas de pression, tout est fait pour que le concert de ce soir soit avant tout une fête pour tous, le public bien sûr, mais aussi les artistes et les organisateurs ! Sur la scène Bernard Duriez, le sonorisateur, est occupé à installer son matériel. Byron m'aide à décharger la voiture et monter mes guitares dans les loges derrière la scène. Dans la petite cuisine "backstage", le couvert est déjà dressé et chacun s'installe tout en discutant. Coup de chapeau tout particulier a Annie et Evelyne qui ont pris en charge avec leurs maris et enfants la préparation des repas, le couvert, la vaisselle, toujours avec le sourire et la bonne humeur. Quel plaisir d'être là, avec ceux qui ont déjà dépensé tant d'heures et d'énergie pour donner vie à cet événement et qui m'accueillent tout simplement et chaleureusement, j'ai la sensation de faire partie de la famille !

Et c'est bien de cela qu'il s'agit, puisque j'ai été désigné pour être le parrain de l'association, tout comme François Sciortino, nous en sommes tous deux très fiers et très honorés ! Et nous sommes également tous deux à l'affiche du concert de ce soir, avec les SuperKlippers de Dunkerque et Steve Louvat, guitariste et banjoïste belge dont on dit le plus grand bien. Et tout ce beau monde arrive sur place en début d'après-midi, François, les SuperKlippers, enfin Steve. Présents à l'appel aussi, Benoît de Bretagne et Richard Baudry préparent les stands de présentation de leurs guitares, ils sont luthiers et participent à la fête comme tous les artistes.

Et ce soir la fête sera donnée au bénéfice des enfants hospitalisés, l'objectif étant de collecter des fonds pour leur offrir les jeux et jouets qui leur font défaut lors de leurs séjours en milieu hospitaliers. Et cet objectif, chacun l'aura à l'esprit tout au long de cette soirée, en toile de fond, ou plutôt comme un fil rouge à suivre pour réussir …

Vers 17 heures je démarre la master-class dans le fond de la salle, accompagné quasi immédiatement par François et Steve. Pendant cette master-class, François parlant de sa technique instrumentale aura cette phrase révélatrice de notre état d'esprit : "il vaut mieux émouvoir les auditeurs que les impressionner" … le ton est donné !

Que dire du concert si ce n'est que ce fût un moment intense et magique, quatre heures de musique et de bonheur, pour le public dans une salle archi comble, mais aussi pour tous ceux qui sont passé sur scène. Les excellents SuperKlippers ont ouvert la soirée avec leursarrangements à quatre guitares, pleins d'idées et de bonne humeur, comme d'habitude. Steve Louvat que je ne connaissais pas, guitariste et banjoïste virtuose, m'a franchement impressionné par sa musicalité, la fraîcheur de ses compositions toutes en couleurs, et sa personnalité attachante ! Difficile de jouer après un artiste de cette qualité, mais il a bien fallu que j'y aille aussi ! Et je dois dire que ce fût pour moi un immense plaisir, à tel point que je regrettais quand Dominique me glissait discrètement entre deux morceaux "plus que 5 minutes" ! Je serais bien resté toute la nuit ! Mais la scène était en final pour François Sciortino, mon ami François que je considère comme le meilleur "show man" de la guitare actuellement. Sa prestation est toujours un moment inoubliable, de musique bien sûr, mais aussi d'humour et de bons mots. François est sans cesse en renouvellement, sa musique en perpétuelle évolution, il est vraiment étonnant ! Et c'est avec une joie non dissimulée que je l'ai rejoint pour clore cette soirée et jouer quelques morceaux en duo, je ne suis pas près d'oublier ce bonheur.

Et voilà, Bailleul-2004, c'est fini … Mais quelle réussite ! Pour les musiciens ce samedi 12 juin restera dans les mémoires pour l'accueil chaleureux des membres de GPLV, les conditions techniques parfaites et la qualité du public enthousiaste. Et pour ce public, j'espère aussi que cette soirée aura été l'occasion d'apprécier ou de découvrir ce style extraordinaire qu'est la guitare "fingerstyle", une musique riche et variée dans laquelle chacun peut trouver ce qu'il cherche. Enfin, et c'est peut être le principal, j'espère sincèrement que notre objectif sera atteint et que l'association sera rapidement à même de mener sa mission à terme auprès des enfants hospitalisés, et même au-delà de ses espérances … Quoi qu'il arrive, en ce qui me concerne si Dominique Verlyck et les membres de GPLV me demandent de recommencer, je signe tout de suite !

AP.

Image
Ambiance "Backstage" !

Image
Les Superklippers

Image
Steve Louvat

Image
Antoine Payen

Image
Antoine et Nicolas Dussart

Image
François Sciortino

Image
Antoine et François

Image
Le final : tous sur scène !